mercredi, 17 juillet, 2019

Avant de quitter le logement, tout locataire se doit de présenter un préavis au propriétaire du logement. Après l’envoi du préavis, le locataire et le loueur devront décider ensemble du jour du départ. La durée du préavis peut varier en fonction du type de bail de location.

Quand doit-on envoyer un préavis pour quitter son logement loué ?

Location vide ou Location meubléeLe locataire peut envoyer un préavis de résiliations du bail de location à n’importe quel moment. Néanmoins, ce dernier devra respecter une certaine durée avant de pouvoir quitter son ancien logement. Cette durée peut varier selon le type de la de location :

  • la location vide : c’est-à-dire lorsque le logement est loué non meublé. Dans ce cas-là, le préavis devra se faire 3 mois avant la date de départ souhaitée. Le locataire devra donc respecter ce délai et ne pourra pas quitter son logement avant 3 mois. Néanmoins, on peut raccourcir cette durée dans le cas où le loueur et le locataire décident ensemble, d’un commun accord, de changer la durée du préavis ;
  • la location meublée : pour la location meublée, le locataire a le droit de rompre le contrat de location à n’importe quel moment. Ce dernier devra envoyer un mail au propriétaire du logement, afin de le prévenir de sa volonté de résilier le contrat. Ensuite, le locataire devra patienter durant 1 mois avant de pouvoir quitter son ancien logement.

Peut-on raccourcir le délai du préavis ?

Oui, dans certains cas, il est tout à fait possible de raccourcir le délai du préavis. Néanmoins, il faut en parler avec son bailleur et avoir son accord, afin de pouvoir réduire la durée du préavis. Cette exception s’applique lorsque le bailleur a déjà trouvé un nouveau locataire, prêt à occuper le logement, ou lorsque l’ancien locataire se voit contraint de quitter le logement dans les plus brefs délais, pour des raisons professionnelles, par exemple en cas de mutation.

Quelles sont les conditions de résiliation d’un bail de location ?

Un locataire peut résilier son contrat de location à n’importe quel instant. Cependant, il doit obligatoirement envoyer un préavis au loueur, afin de l’avertir de son prochain départ. La condition du préavis est la plus importante, étant donné que celle-ci permettra au loueur de trouver un nouveau locataire, en attendant le départ du locataire actuel. Néanmoins, on retrouve d’autres conditions de résiliation du contrat. Par exemple, le locataire doit continuer de payer son loyer durant la période du préavis, il devra également rembourser les frais de réparation, en cas de dégâts matériels ou de détérioration quelconque au sein du logement, qui nécessitera des travaux de restauration.

mm
Experte immobilier depuis 1993, je vous divulgue mes conseils pour mieux comprendre l’immobilier en France. N’hésitez pas à laisser un commentaire, j’y répondrai très volontiers ! Bonne lecture.
mm
Experte immobilier depuis 1993, je vous divulgue mes conseils pour mieux comprendre l'immobilier en France. N'hésitez pas à laisser un commentaire, j'y répondrai très volontiers ! Bonne lecture.

0 Commentaires

Laisser un commentaire